Yu-Jing - Soclage et peinture de Zuyong l'invincible

Créer des socles originaux avec zéro euros


Pour vous présenter la peinture de la faction Yu-Jing de la boîte opération Red Veil, j'ai décidé de commencer par la figurine de Zuyong l'invincible (ou invincible Zuyong).

Le soclage

On trouve de super socle tout fait sur le marché, mais moi ce que j'aime, c'est les personnaliser moi-même. J'adore utiliser la pâte à papier pour donner de la texture. C'est modelable et ça sèche relativement rapidement (pour peu que vous mettiez de la colle PVA à votre mélange). Pour la partie de métal strié (façon de parler), c'est simplement de la carte plastique que l'on trouve dans les cartes d'hologramme (2 images qui bougent).



On peut travailler par couche et rajouter de la texture (la pâte à papier se conserve dans une boîte hermétique)

Pour la plante exotique, j'utilise une boulette de green stuff et je colle dessus des mini billes de nail art

J'ai ajouté quelques chutes de métal que j'avais gardé pendant le montage des figurines


Dédicace à Gad et Djamel et leur célèbre bar de fer

Pour donner plus de texture, je colle des feuilles de thé. Ça change un peu du sable

La peinture

Le socle a été peint de la même manière que pour la faction haqqislam de l'opération Red Veil. Le souci, c'est que l'utilisation du orange sur le socle et l'armure donnait moins de contraste à la figurine. Dans un souci de cohérence, j'ai préféré conserver ce schéma de couleur.

Ma couche de base pour l'orange de l'armure est un mélange 1/3, 2/3 de mechrite red et de blazing orange de chez Citadel. J'ai fait un ligning prononcé avec du  mechrite red et du noir (un peu trop prononcé à mon goût). Ensuite, le travail a consisté à passer plusieurs couches différentes pour faire les éclaircissements. Du blazing orange pur > 2/3 blazing orange + 1/3 orange fiery > 1/3 blazing orange + 2/3 orange fiery > orange fiery > orange fiery + blanc pour souligner les arrêtes.

Le tissu est un grey shadow foncé au noir et éclairci au blanc tout simplement.

Pour les parties métalliques, je passe par différente nuance pour obtenir de la profondeur. Ma couche de base est composée de warplock bronze citadel. Ensuite, j’éclaircis avec du sycorax bronze, du gehennas gold, du burnished gold avec quelques pointes de mithril silver.

Pour les parties beiges (casque, holster, armure), je pars d'un balor brown. Je mélange ensuite du balor brown à du screaming skull et du screaming skull à du blanc.

Les ombrages sont réalisées avec les encres de chez Army painter.



Les OSL sont réalisés avec du temple guard blue


J'espère que cette figurine vous aura plu.

Merci de m'avoir lu


#Infinity #InfinityTheGame #YuJing

Opération Red Veil

Peinture de la faction Haqqislam de la boite Opération Red Veil




Mes débuts dans le monde d'Infinity

Depuis que j'ai repris la peinture, je n'ai d'yeux que pour les figurines Infinity ou presque. J'ai acheté il y a quelques temps la boite Opération Red Veil. Celle-ci se compose de deux factions, les haqqislams et les yu-jings. Ayant une préférence pour les Yu-Jings, j'ai commencé par peindre les haqqislams (logique?). Je ne sais pas si vous faite pareil, mais moi je peins toujours par ordre inversé de préférence. Autrement dit, je me fais la main sur les figurines que j'aime le moins en premier.




J'adore le design des casques dans Infinity et généralement, c'est les figurines qui en possèdent que je préfère. Elles ont aussi l'avantage de s'éviter la fastidieuse et très difficile étape des yeux. C'est donc, par l’infanterie Ghulam que je commençais. Je suis resté sur un schéma identique à celui d'Angel Giraldez (en moins beau) en m'adaptant aux peintures que j'ai à ma disposition. Niveau socle par contre, je suis parti sur une planète originale d'un ton orangé. J'ai alterné symbole technologique et flore inédite.

J'adore inventer des plantes exotiques

Les yeux... damn it !

Premier bilan

C'est petit, très petit. Je pense toutefois m'en être bien sorti. J'étais même fier de mes yeux (un peu moins maintenant que je les revois). En tout cas, le schéma fonctionnait plutôt bien et j'aimais bien le contraste entre le orange et le vert. Next, un autre ghulam avec des yeux, grrrrrr.

Infanterie Ghulam #2



Croyez le ou non, mais je suis pas mécontent des yeux

J'ai voulu innover sur le pantalon


Infanterie Ghulam #3



 
Les trois ghulams haqqislam prêt à intervenir

Khawarij

Il semblerait que je n'ai pas pris de photo de la dernière étape (socle et finition). Ce n'est pas grave on le verra sur la photo de famille.


Zhayedan

C'est ma figurine préférée de ce starter Haqqislam. J'adore son masque, alors je me suis encore plus appliqué.



 

Al-Fasid, figurine exclusive

Et on finit tout naturellement par le big guy.






Photos de famille et conclusion

Au fil de la peinture de ces haqqislams, j'avoue que mon avis à leur sujet a nettement évolué. Et voila que maintenant je les adore. En tout cas, je me suis régalé à peindre mes premières figurines Infinity. J'appréhendais la finesse des détails et au final je pense que c'est cette finesse qui m'a poussé dans mes retranchements. Du coup, j'ai l'impression d'avoir progressé. J'espère que ça vous aura plu également.


Merci de m'avoir lu




video

#InfinityTheGame #haqqislam #RedVeil #MiniaturePainting #warmongers
How to paint the haqqislam starter pack ?







Opération Red Veil

Montage et peinture du mercenaire Yuan Yuan



L'inventeur de l'ébarbage

Je le sais maintenant, la sculpture des figurines Infinity est extrêmement fine. Y'a pas à dire, question qualité, ils font fort les gars de chez Corvus Belli. Par contre (oui, il y a un par contre), qu'est ce que l'ébarbage est fastidieux. Il faut vraiment faire preuve de vigilance. Même en étant très concentré, on trouve encore quelques morceaux à ébarber après la sous-couche.

Et ce mercenaire ne déroge pas à la règle (j'ai déjà monté et peint la faction haqqislam... post à suivre), c'est presque incroyable. J'ai passé une bonne demi-heure à le scruter sous tous les angles. Le pire, c'est que le montage est lui aussi difficile. Les pièces sont bien pensées il faut le reconnaître. Cependant, elles sont souvent très petites et la manipulation n'est pas évidente.

Une question de pose

On peut le voir sur la photo ci-dessus, le mercenaire Yuan Yuan a une pose... que, personnellement je n'apprécie pas trop. Je crois que je n'aime pas trop le module sur lequel il est posé. Alors, voila, que faire ? Rester sur la pose initiale ou innover ?


Et là, il évite la mort de peu en plongeant derrière un couvert

J'aurais bien envie de le mettre en position couchée. Comme s'il venait de plonger pour éviter une rafale et qu'il cherchait un se mettre à l'abri derrière un muret. La nuit portant conseil, j'espère revenir ici rapidement pour vous montrer ma décision.

Une nuit plus tard... enfin presque 

Disons le tout de suite, je n'ai pas eu le courage d'aller jusqu'au bout de mon idée. Cette pose quoi que sympathique ne pouvait pas mettre complétement en valeur la figurine. Je suis donc parti sur quelque chose de plus classique. J'ai récupéré il y a quelques temps les rouages d'un véhicule téléguidé (non fonctionnel) et je trouvais que ça pouvait donner un bon background à cette miniature.





Place à la peinture

Je ne suis pas très au fait du fluff d'Infinity, bien qu'il m'ait l'air intéressant (mais comme je ne joue pas...encore). Alors, dans mon imagination, je voyais cette miniature avec cheveux longs comme une sorte de viking. J'ai donc peint ses cheveux d'un beau blond. Pour accorder les teintes, j'ai incorporé à l'armure et au sabre une touche de jaune.



Figurine, après figurine, mon impression se confirme, les miniatures Infinity sont parmi les plus belles du marché mais aussi les plus dures à peindre. Il ne me reste plus qu'à monter les Yu Jing pour finir la peinture de l'opération Red Veil. A suivre ...



Merci de m'avoir lu !

Concours de socle du temple

Ma vision du temple de Morikun à travers un socle


600 000 visites

Pour ceux qui ne le connaissent pas le temple de Morikun est un blog traitant du monde de la figurine (et parfois d'autres choses). Blog qui connait un certain succès comme le prouve les 600 000 visites depuis sa création. Pour gérer l'analytics de nombreux sites, je peux vous dire que c'est vraiment pas mal, surtout dans une niche comme l'est la figurine. Pour fêter ce palier, ce cher Morikun a donc organisé un concours avec pas moins de 78 lots à gagner.

Le socle du temple / the base of the temple

Donc ce concours consistait en la création d'un socle sur le thème du temple, enfin la vision que l'on pouvait avoir du temple (entendez par là le temple au sens blog de Morikun). Pour ma part, ce genre de défi est nouveau pour moi. Mais voila, quand j'ai repris la peinture de figurine, ce blog fût pour moi une bonne source d'information et j'avais donc à coeur de participer à ce concours.

Tout de suite, la suite

Après quelques jours de réflexion, j'avais enfin mon idée. J'avais envie de tester des blocs de pierre volante et ce concours serait une bonne occasion de m'y employer. Le but étant de créer un escalier volant passant sous un torii. Pour se faire, il me fallait un matériau très léger. Et quoi de plus léger que de la pâte à papier (ou papier mâché). Le papier et moi, c'est une histoire d'amour, tableau, sculpture et décor, j'adore l'utiliser (et en plus c'est écolo)

Première étape : couper le papier en chiquette

Deuxième étape : mélanger l'eau, la colle PVA et le papier et malaxé le tout
Sur l'image ci-dessus le papier a déjà séché. Mais en rajoutant de l'eau on peut retrouver la pâte à papier sous la bonne forme (voirci-dessous).

Sous cette forme et dans une boîte hermétique, vous pouvez conserver votre pâte à papier


Pour que la pâte à papier n'adhère pas il faut utiliser un support en polystyrène

Le carré représente le socle que j'allais utiliser comme support. On peut voir 3 marches de tailles différentes (la dernière peut accueillir une figurine). Sur les cotés, deux structures qui accueilleront les poteaux du Torii.
Il suffit de créer les formes voulues avec la pâte à papier et de laisser sêcher

Une fois sec, j'ai tigé les blocs entre eux

Voila pour l'escalier

Petit test avec une figurine

Le résultat final avec le Torii
Le Torii est construit avec des spatules en bois pour l'épilation (enfin je crois), du carton épais et un pic à brochette. J'ai du faire beaucoup d'essai avant d'arriver au résultat voulu. Et je ne vous parle même pas de la galère pour rendre ça d'aplomb (d'ailleurs, ça a bougé pendant la peinture grrrrrr). J'ai failli abandonner ce m__dit Torii à cette étape.
Pour rendre cohérent l'ensemble j'ai collé du sable de rivière à différents endroits.

Une sous couche de blanc et c'est parti pour la peinture

Dernière étape : la peinture

C'est là que tout se complique pour moi. Autant, je savais où je voulais aller dans la composition, autant pour la peinture je n'avais pas d'idée hyper précise. J'y suis donc allé à tâtons. Au final, je ne suis pas très satisfait du résultat. Et en toute honnêteté, j'ai reçu ma commande Infinity entre temps et je voulais finaliser rapidement. Mine de rien, la création de ce socle m'a pris beaucoup, beaucoup de temps.

Torii en rouge, flocage d'herbe et traitement classique de la pierre


... une de mes figurines haqquislam




En conclusion

S'il faut bien retenir une chose, c'est que je me suis bien amusé à créer ce socle. A l'heure où j'écris ces lignes, le verdict n'a pas encore été rendu par Morikun. J'ai vu l'ensemble des propositions et il faut bien avouer qu'il y a du lourd. Je reviendrai vers vous pour vous présenter mon classement (pas dernier pitié, pas dernier...).

Epilogue

Le verdict est tombé et je fini à une très honorable 22ème place sur 48. Pour mon premier concours, je suis vraiment content.

Merci de m'avoir lu !

Fourni par Blogger.